Mère au foyer en « arrêt de travail »

Tous les mercredi après l’activité de K. on va à la bibliothèque. Ce mercredi j’avais oublié de rendre des livres qui arrivais à leur terme de prêt. Si je ne voulais pas payé une amande je devais les rendre. En plus il y avait une nouveauté donc très demandé. Du coup j’ai demandé à MonCoeur d’y retourné. En plus ça me faisait de la place sur ma carte pour prendre le dernier tome de Nävis.

On y va sans soucis. Je me rend compte quand fait j’avais encore du temps mais bon pas grave.

On retourne à la voiture, on sort de la place, on allait pas vite 20 ou 30 Km/h et heureusement pour nous. Une femme arrive en voiture sur notre droite, elle roule super vite et sur la gauche. Normalement on aurait pas dut partir de se côté mais il y à des travaux à la médiathèque qui prenne toute une partit du parking.

Elle ne regarde pas du tout ou elle va ni si il y du monde qui veut sortir. MonCoeur pile comme un fou pour ne pas lui rentrer dedans.

De suite je sent comme un pincement à l’épaule.

Là je regarde la « bonne femme » dans sa voiture et j’hallucine! Elle est morte de rire! On vient de frôler l’accident à cause d’elle et elle rigole…

Moi j’ai de plus en plus mal à l’épaule.

En sortant de la voiture je me rend compte que je peut à peine bouger le bras. Trop mal.

On est Vendredi et la maison ressemble à un champs de bataille! Je ne peut pas faire grand chose. Je peut à peine me faire du café. A la Tassimo pas à la cafetière elle est en hauteur je ne peut pas lever les bras aussi haut. Déjà la Tassimo c’est chaud je peut à peine porter la carafe Brita…

Et elle, elle rigolait…

Une copine est venu m’aider avec le petit et une copine/voisine, m’emmène le grand à l’école. Je ne suis pas sur de pouvoir pousser la poussette et encore moins porter D.

Et elle, elle rigolait…

La vaisselle s’entasse dans l’évier, le linge dans le panier à linge…

Et elle, elle rigolait…

Aujourd’hui j’ai passer l’aspi, mais pas trop j’avais mal, j’ai étendu, un peut de linge, j’ai mis un sèche linge et une machine en route et j’ai dut me pauser. Trop mal

Et elle, elle rigolait…

J’arrête cet article ici j’ai mal au bras

Et elle, elle rigolait..

Et elle, elle rigolait…

Et elle, elle rigolait…

Publicités

4 réflexions sur “Mère au foyer en « arrêt de travail »

  1. Quelle plaie (de s’être fait mal et cette bonne femme qui rigole)!
    Je sais que s’est difficile d’être diminuer momentanement quand on est mère au foyer car personne ne prends la relève. Il y a 10 jours mon mari a dû m’emmener aux urgences car je me suis blessée au genou (5 points de suture), difficulté à monter les escaliers et impossibilité de conduire pendant 5 jours. La poisse.
    J’espère que ton épaule va vite aller mieux.
    Bises

    • Oui c’est exactement ça. Les trucs s’entassent et on ne peut rien y faire. C’est horrible.
      Et ton genou ça va mieux?
      Toi aussi tu es mère au foyer?
      Mon épaule va un peut mieux mais c’est pas encore ça.

      • Merci, mon genou va mieux, on m’enlève les points mercredi ou vendredi. Je peux conduire et utiliser les escaliers, le bonheur.
        Je suis assistante maternelle. La semaine je garde 2 enfants en plus des 2 miens. Toute cette marmaille est âgées de 5 ans et moins.
        Prend soin de toi.
        Bises

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s