Cupcakes

image

Manucure d’hier soir!
Je me suis bien amusée

Publicités

Prendre soin de moi

Ça peut paraître banal pour certaines personne mais pour moi ça ne l’ai pas.

Je ne sais pas prendre soin de moi. Je ne veut pas dire que je ne me lave pas, me maquille pas ou m’habille comme un sac. Non loin de là. Je fait toujours très attention à ça.

Non, non, c’est pire.

Je ne sais pas se que j’aime, je ne sais pas se qui me fait plaisir.

J’entend, je lit toujours, prend soin de toi, prenez soi de vous, prend tu temps pour toi etc…

Certe, bonne idée, mais on fait comment?

Comment on prend soins de soi? Comment on se fait plaisir? Comment on fait se qu’on aime?

J’ai mis du temps à trouver. A comprendre se que j’aime faire, se que je prend plaisir à faire.

Et j’ai trouvé 3 choses.

 

 

 

 

ibphotocollage20140826_234643

 

 

La couture. J’y est repris goût après que le lycée m’en est bien dégoutté. On me dit de vendre certaines chose que je fait. Mais moi je ne veut pas. C’est une des seuls chose que je fait pour moi et je tiens à se que ça le reste.

 

ibphotocollage20140826_235357

 

 

Le vernis à ongle! J’aimais déjà ça étant plus jeune. Mais je l’ai redécouvert en surfant de blog en blog. Je n’arrive pas toujours très bien à le mettre mais j’aime ça donc je m’en fiche!

 

 

ibphotocollage20140827_000838

 

La cuisine. Mais pas les plats de tous les jours. Faire tous les jours la même chose ça m’énerve. Donc je pioche ici et là. En se moment je suis très cuisine du monde. Nouilles sautées, Jambalaya, Bagles etc..

 

Se sont les seuls choses que je fasse sans penser à autre chose, sans avoir envie d’être ailleurs. Je m’énerve des fois mais que quand il y à vraiment un truc impossible, une canette qui ne veut pas se remplir, une couture que je n’arrive pas à faire, une chantilly qui ne monte pas, un vernis qui ne sèche pas, du jaune d’œuf dans les blanc etc… Je m’énerve mais je persévéré.

Et j’aime ça. J’aime se sentiment de sérénité quand je fais une de c’est 3 choses. Se calme. Même si il y à du bruit autours, dans ma tête la tempête se calme et ça c’est le pied!

Et si on en restait à 2?

Plus le temps passe plus je me pause la question.

Et si on avait que deux enfants?

Si je laissais au placard cette idée de 3 enfants?

Plus le temps passe plus l’écart entre D. et cet hypothétique enfant s’agrandit. Est ce que j’ai envie de ça?

Plus le temps passe plus l’idée de me relever 50 fois par nuit me plait de moins en moins.

Plus le temps passe plus je me rend compte que j’aime reprendre soin de moi. Je remet du vernis, je prend des bains, je fait attention aux vêtements que je met, je me suis remise à coudre. J’ai pu aller au parc avec ma mère et QUE ma mère. J’ai vu mes frères et une soeur sans être interrompu toutes les 3 minutes.

En un mot JE REVIS!

Est ce que je serais prête et me replonger en apnée pendant 3 ans? Par ce que clairement c’est comme ça que je le vis. 3 ans d’apnée.

Est ce que je serais encore capable? Est ce que j’en aurais le courage?

Par moment je me dis que c’est un beau rêve qui doit peur être en rester là : un rêve. Comme beaucoup de chose dans la vie. Jamais je ne serais une costumière de cinéma de renomé mondial. Jamais je ne serais un auteur a succès, jamais je ne serais la nouvelle Sofia Coppola etc… C’est comme ça. Il y à des choses qui resterons de jolis rêve pour s’endormir le soir. ET je me demande si le petit troisième de serais pas à ranger dans cette catégorie. Sans rancune, sans pleure et sans regret. Juste par ce que voilà ce n’est pas pour nous.

C’est une question que je me pause.

Peut être devrais je commencer à vivre. A vivre pour moi. Sans attendre toujours quelque chose. A faire se que j’aime.