Mon cocon

Je suis dans mon appartement depuis 2008. Il est trop petit. Il est mal foutu. Mais je l’aime. Je m’y sent bien.

Je passe mon temps à râler qu’il est trop petit, mal foutu qu’il manque un tas de truc etc…

Mais je n’ai pas envie d’en changer. Au final je m’y sent bien, en sécurité.

C’est dans cet appartement que mes fils on fait leurs premiers sourires, leurs premiers pas, c’est le premier endroit que je considère comme « ma maison » depuis le divorce de mes parents et notre départ de notre maison d’enfance.

Depuis je ne me suis jamais sentit chez moi.

Alors même si il est petit, mal foutu etc.. c’est le mien. Enfin on le loue. lol

Peut de monde comprend qu’on ne veuille pas en changer. Pourquoi on ne prend pas plus grand, moins cher, plus en ville, plus à la campagne etc…

Mais ici c’est chez nous!

On passe du temps pour que se soit agréable et pratique d’y vivre. On commence tout juste à le rendre pratique. On passe notre temps à tout changer, à faire des améliorations etc..

Donc bon j’ai pas envie de tout laisser tomber et de recommencer ailleurs. J’ai pas envie de faire vivre à mes enfants se que j’ai vécu petite. On à beaucoup déménagé, et même après j’ai beaucoup changé d’endroit, j’ai beaucoup fait de carton. Je n’est ps envie que les garçons vivent ça.

Dès que je parle de déménager à K. il se met à pleurer, qu’il ne veut pas quitter la maison.

Alors on reste dans notre  3 pièces de 60m² à 4 et tant pis pour ceux qui ne comprennent pas.

Publicités

les femmes, les régimes et la nourriture….

A force de traîner de blog en blog, de profile Facebook en profile Facebook je me rend compte que presque toutes les femmes sont au régime.

Je hait les régimes, j’en est fait un une fois et je crois bien que c’est une des choses les plus idiotes que j’ai faite.

Manger correctement, oui, manger bien, oui. Mais manger se qu’on aime, quand on aime, avec qui on aime.

Pourquoi se contraindre? Pourquoi vouloir tout contrôler, pourquoi vouloir tout gérer? Est ce qu’on peut gérer la nourriture comme on gère un agenda? N’est ce pas l’un des des derniers lieux de détente? De liberté? N’est ce pas le dernier défouloir qu’on ai?

Pourquoi ne pas essayer de comprendre pourquoi on mange, ce qu’on mange plutôt que se priver « bêtement » du seul garde fou qu’on est? Autant essayer de comprendre un garde fou contre quoi non?

Je ne dit ps que je sais pourquoi je mange. Loin de là. En fait est aucune idée, ou peut être que si. Mais c’est encore trop imbriqué dans d’autre chose. Je ne dit pas que c’est facile. Je me dit simplement que c’est peut être plus durable de comprendre pourquoi plutôt que de s’empêcher de vivre normalement.

J’ai envie éventuellement d’être plus mince, pour mettre se qu’on veut, comme je veut. Mais pas le courage de me plonger une fois de plus dans tous ça. C’est mon droit, c’est ma liberté, c’est mon choix. Mais pourquoi ne pas essayer de comprendre plutôt que de se faire souffrir une fois de plus?

On souffre assez comme ça non?

 

Me revoilà

Bonjour a tous

Desolée de vous avoir légèrement laissé tomber.En se moment je suis un peut prise en fait.

J’ai un nouveau jeu vidéo que j’adore et je passe pas mal de temps dessus! Je comprend que vous puissiez trouver ça bizarre m!ais un jeu vidéo, surtout celui là je trouve, est hyper gratifiant! Quand comme moi on passe son temps a refaire encore et encore la même chose. Dans Skyrim on monte des compétances, des niveaux, on finit des quêtes etc.. on est toujours, ou presque, récompensé de se qu’on fait. Se qui n’est ps toujours le cas dans la vie! Du coup c’est vrai que j’y passe beucoups de temps.

Mon chéri à fait sauter les plombs en grillant la Tassimo se qui à grillé le PC. Et comme je n’est pas forcement le réflèxe ordi portable, je ne trouve pas ça pratique pour écrire, et il rame du coup je ne suis plus vraiment présente.

Et j’ai une nouvelle copine! Coucou Pau si tu me lit. Du coup je passe parfois une matinée entière à discuter avec elle en rentrant de l’école. Pour certaines personnes c’est normal, ça n’à pas de conséquence, mais pour moi qui suis un peut solitaire ici c’est énorme.

Et je ne saurais dire pourquoi vraiment, mais je me sent mieux. Je me sent plus légère. Je ne suis sans doute pas guérie c’est sur. Mais j’ai l’impression d’avoir un poids en moins sur le cœur.

J’aurais des choses à vous dire, j’ai des idées d’article mais pour le moment ce n’est pas encore très clair dans ma tête.

J’ai envie de vous parler de l’importance des pères pour leurs filles, j’ai envie de vous parler de mon père, j’ai envie de vous parler du manque de confiance en  soit etc….

Mais pour le moment je ne sais pas encore comment mettre tous ça en forme du coup je pense que ça va attendre un peut!