Je suis…

Je ne sais pas. 

Depuis la naissance de K. il c’est passé un truc assez peut commun il me semble. Je ne sais plus qui je suis. 

Je ne me reconnais plus.  autant physiquement que mentalement. 

Physiquement j’ai envie de dire c’est logique. Je suis passée de 80 à 120 kg à l’époque et maintenant j’en fait 130. Donc à la limite ça je peut comprendre. 

Mais je ne reconnais plus mes réactions, je ne reconnais plus mes rêve (en ai je toujours?) Moi qui passait mon temps à rêvasser, qui n’avais pas les pieds sur terre, qui me prenais pour une héroïne de roman que suis je devenu? 

Une maman aigri qui ne se supporte plus et ne supporte que difficilement ses enfants, toujours au bords des larmes et qui ne crois plus en l’avenir? Est ce vraiment se que j’ai envie d’être? Non pas vraiment. 

Je sais bien que je ne pourrais jamais retrouver l’insouciance et la confiance en l’avenir que j’avais « avant ». 

Avant que tout s’écroule un jour dans la salle de bain. Avant que je vois ce petit plus s’afficher sur un fichue teste. 

Ce petit plus qui ne veut pas s’afficher aujourd’hui mais qui à l’époque ne c’est pas gêner pour venir. Se petit plus qui sans rien demander est venu saccager mes rêves, mettre le doute sur mon avenir. Je ne lui avait rien demander moi à se plus. Je voulais, encore un peut, faire la folle, trop boire et oublier d’aller en cours le lendemain. Je voulais un jour le vouloir se plus. Je voulais me l’imaginer, l’attendre, l’espérer. « comme tous le monde ». Je ne voulais me le prendre en pleine figure et ne pas savoir qu’en faire. 

Se petit plus, m’a fait grandir, trop vite, trop tôt, pas comme je le voulais. Une fois de plus. Une fois de trop? 

Et à qui le dire? Ce plus tellement de femmes l’attende tous les mois. Comment dire que pour moi ce n’étais pas le bon moment? Comment dire qu’on à penser faire comme si il n’étais pas là? Comment dire qu’on ne voulais pas le voire se plus? Comment dire que non, je préférerais qu’il s’en aille tous seul se plus? Comment dire qu’on ne sais pas quoi faire? Comment dire? A qui le dire? A qui faire confiance? Qui ne va pas nous juger d’être perdu? Qui ne va pas encore nous dire qu’il fallait y penser avant? Qu’il y à des façon de ne pas faire de plus? 

Alors on garde tout au fond de nous. On met du poids dessus pour ne pas que ça ressorte. On fait avec. On fait comme si. Comme si on était la plus heureuse. C’est se qu’on doit être après avoir vu un petit plus rose sur un test non? On fait comme si tout allait bien. On développe une phobie des blouses blanche. On fait des crises d’angoisse la nuit. On ne dort pas. On pleure. 

Mais on est heureuse hein oui oui se sont les hormones du plus. 

Et on change. On change pour masquer, on change pour crier au secours la bouche fermée. 

Quand un plus rose devient un K. on culpabilise. Et si K. avait tout sentit quand il n’étais qu’un plus?  Et si il savait que je ne l’avait pas aimé de suite? Et si il savait que j’avais penser à ne pas le laisser se transformer en K. Et si il savait que j’avais voulut qu’il parte de lui même? 

Il est devenu K. trop tôt? C’est de ma faute, je ne suis pas une bonne mère. La dame avait raison . 

Il ne dort pas? C’est de ma faute par ce que je ne l’ai pas aimé de suite. J’ai été angoissé. 

Il est colérique? C’est de ma faute

C’est de ma faute, c’est de ma faute, tout est de ma faute. 

Mais pour ne pas que ça se sache il faut que la maison soit nickel, il faut que je m’occupe de lui tout le temps. 

Sinon tous le monde va savoir que je suis une mauvaise mère et on va venir me le prendre. 

 

Comment ais je pu devenir comme ça? Moi qui rêvais de costumes de princesse, de paillettes et de projecteurs? 

Que suis je devenu? Qui est cette étrangère qui me regarde dans les miroirs? Est ce moi? Non je ne peut pas être devenu ça. Si dure, si froide, si colérique, si impatiente… Alors je suis quoi moi? Je suis qui? Je suis où? 

Publicités

Je n’aurais pas dut

pleurs

 

 

 

Je n’aurais pas dut leurs dire qu’ils sont des horreurs. 

C’est pourtant bien se qui est sortit de ma bouche tout à l’heure. 

Par ce que ça faisait 2h que j’essayais de les faire dormir, par ce qu’ils me défiaient, par ce que j’ai l’impression de parler dans le vent, par ce qu’avec leurs père ils ne sont pas comme ça, par ce que je n’en peut plus de voire mon autorité remise en question à chaque fois, par ce qu’à chaque couché c’est comme ça… 

Par ce que! 

Par ce que j’en peut plus. 

Par ce que retrouver D. sur son cheval à bascule alors qu’il est sensé dormir ça me met hors de moi. 

Par ce qu’a chaque fois K. nous sort « c’est pas moi c’est D. » alors qu’en ouvrant la porte j’ai bien vu qu’ils rigolaient tous les deux comme des baleines.

Par ce qu’au bout d’un moment avoir l’impression d’être prise pour une conne 24/24 ça commence à bien faire,

Par ce que c’est plus des valises qu’ils ont sous les yeux mais de vrai armoires normande.

Par ce que MOI j’étais en train de m’endormir et qu’en peut plus de me faire réveiller. 

Par ce que STOP! Si je dis « au lit » c’est « au lit » point! 

 

Je sais que je n’aurais pas dut, je m’en veut. 

Ils pleurait dans leurs chambre mais moi je pleurais sur mon bureau. 

J’ai la chance de…

J’ai la chance d’avoir des fils magnifiques

J’ai la chance d’avoir un copain qui m’aime tel que je suis

J’ai la chance d’avoir des amies présentent quand j’ai besoins d’elle poke Sosso, Alie et Alex

J’ai la chance de réussir à demander de l’aide quand je ne peut vraiment plus

J’ai la chance d’avoir une passion

J’ai la chance d’avoir un toît au dessus de ma tête

J’ai la chance d’avoir un copain qui à une place plutôt sûr à son travail

J’ai la chance d’être en plutôt bonne santé

J’ai la chance d’avoir une mère et des frères et sœurs présent 

 

J’ai beaucoup de chance.

Je m’en rend bien compte en lisant le blog Épuisement Maternel

Alors pourquoi est ce que je me sent si mal? 

 

Sans titre-1

Du bonheur d’avoir (enfin) des soutiens gorge à sa taille (ou presque)

J’ai toujours eut une forte poitrine. Que j’ai toujours trouvée moche… Surtout depuis que ma grand mère m’a dit qu’elle était bizarre. Oui elle est pleine de tact et de douceur ma grand mère…

Mais depuis que j’ai eut K. puis D. et que j’ai grossit ça à été de pire en pire. Au point de ne plus vraiment savoir ma taille et donc de ne pas pouvoir acheter de soutien gorge à ma taille. En supermarché même pas en rêve.

En plus ils coûtent pour la plupart un bras voire un bras et une jambe, et peut être un rein pour avoir le shorty qui va avec.

J’ai découvert des webmarchand qui vendent toujours les mêmes marques aux mêmes prix. Et pour certaines ne soldent même pas les grands bonnets.

Nos portes monnaies sont censés faire la même taille que nos poitrines?

Mais cette année tout à changé. Lemon Curve à décidé de solder, et bien, les soutiens gorge grands bonnets de la marque Panache! Et je me suis précipitée sur ce soutien gorge. Bon j’ai choisit un model balconnet par ce que mon chéri préfère mais j’aurais dut suivre mon instinct et prendre un emboîtant. J’ai pris un taille de dos en moins par ce qu’ils n’avaient plus la taille que je voulais. Mais j’ai pris des rallonges et j’ai bien fait. Soit Panache taille petit soit je fait une taille de dos encore plus grande que je pensais.

soutiens gorges Panache

Je me disais déjà que j’avais fait une bonne affaire quand je me suis souvenu de quelque chose que j’avais lut. Mark&Spencer. J’avait lut qu’ils faisaient aussi des grandes tailles de bonnet. Et là je suis tombée des nu en voyant les prix. Même hors soldes ce n’est vraiment pas cher. 20 ou 30€ quand on fait ma taille, 110H ou I pour finir, on à plus l’habitude. Et en plus ils ne sont pas moche. Là encore, je n’est pas réfléchit j’ai sauté dessus! 10€ les deux! Ils sont vraiment tout mignons en plus. Je n’es plus l’habitude d’avoir des soutiens gorges « mignons », j’ai l’habitude de « beau », « sexy », « élégant » mais « mignon » non. Et ça me plait d’avoir des soutiens gorges « mignon ». Je n’est pas toujours envie d’être « belle » ou « élégante » il y à des jours ou j’ai envie d’être « mignonne ».

soutiens gorges M&S

J’aime pouvoir mettre un soutiens gorge qui ne me sert pas, d’où mes seins ne s’évade pas et qui ne me coûte pas un bras.

Bon par contre du coup je me suis achetée une lessive spéciale lingerie et je fait des lessives uniquement de lingerie et sur délicat!

Bien sûr ce n’est pas un article sponsorisé. Je vous parle juste de se que j’ai acheté pour moi. Et comme ça me plaît je vous le dit.