Parfums

Suite à une conversation avec mon chéri, j’ai eut envie de vous parler parfum!

Ca change des sujet que j’aborde d’habitude mais bon après tout pas tant que ça! Oui être mère, grosse et fiancée n’empêche pas d’aimer le parfum! Mais ne pas avoir de sous empêche d’en avoir mais c’est une autre histoire.

Etant ados mon rêve s’était

Ma mère me l’a acheté en version miniature pour un anniversaire. C’était mon premier parfum de  parfumerie. Mais je l’ai vite finit. Je l’adorais, je le mettais tout le temps.

Après j’ai acheté à mon chéri

Du coup je me suis pris

Et l’autre jour on parlais de parfum. J’aime bien le miens, mais je trouve que pour tous les jours c’est un peut trop. Je ne sais pas pourquoi, je n’arrive pas à l’utiliser tous les jours.  Du coup mon chéri veut m’acheter Angel. Je ne vais pas lui dire non , bien sur.  Mais au fond de moi je ne suis pas sur de vouloir encore de se parfum. Angel c’est le lycée, mon adolescence, mon premier amour etc… Je ne suis pas sur de pouvoir faire abstraction de tout ça.

c’est ça que je veut maintenant!

No Poo part 2

Dans un article précédent je vous parlait du « No Poo » que je tentais.

Je devais vous en reparler mais depuis j’ai un peut pensé à autre chose. Mais pendant les vacances j’ai testé une nouvelle marque

 

SAM_0155

Qui m’a donné envie de vous reparler de mes cheveux!

Donc le No Poo j’ai arrêté.  Sur le blog que j’avais trouvé pour en parler elle disais qu‘un flacon ne lui faisait que 2 lavage.  Je trouve que du coup ça ne change pas grand chose avec l’utilisation modéré d’un shampooing.

Par contre se protocole à eut le mérite de me faire réfléchir à ma façon d’envisager mes cheveux, et à se qu’ils sont devenu depuis mes grossesses.

Je n’es jamais fait subir grand chose à mes cheveux. Presque jamais de lissage, colorations, jamais de décoloration ou défrisage. Des colorations maison tout les 5 ans et un frisage de temps en temps à Noël, mais c’est tout.   Mes cheveux ne sont donc pas abimés.  Par contre depuis mes grossesse ils sont passé de normaux à tendance grasse à normaux à tendance sec. Ce dont je ne m’étais pas rendu compte avant.

Donc après avoir abandonné le No Poo j’ai décidé de garder un rituel nourrissant pour mes cheveux. Au début j’utilisais un masque Dove et un après shmpooing soin Dove. Mais maintenant j’utilise un shampooing au karité Lovea et du monoï Lovea.

Moi qui est les cheveux ondulé je retrouve de jolies boucles, bien dessinées et des cheveux brillant et très doux.

 

Je pense donc que le No Poo est bon pour les personnes ayant les cheveux vraiment très abimés. Mais sinon il suffit juste de savoir de quel nature sont nos cheveux et d’adapter son usage des produits cosmétiques. Pas besoins de « récurer » nos cheveux.

Apparement j’ai maigri.

Pas de panique je suis toujours obèse.

Sur cette photo déjà une copine m’avait dit que j’avais maigri

SAM_0164

Et oui. Voila ma tête.
Je ne pouvais pas faire cette article sans vous montrez les photos d’ont je parle.

 

A n’importe qu’elle femme ça devrai faire plaisir non?

  • en a une qui a maigrie dit donc!
  •  alors là, pas du tout! Ou alors je ne m’en rend pas compte! Mais promis je ne suis pas au régime
    Et encore se soir
    • T as perdu vachement de ventre..
       bah c’est l’impression que j’ai eut aussi en voyant la photo. Pourtant je crois pas. ca doit être un effet d’optique je sais pas
    •  remarque oui c’est possible (je viens d’aller me regarder dans la glace)
      Sur cette photo
SAM_0174

en la retravaillant je m’étais fait la réflexion, mais je m’étais que non c’était une ombre.

 

Et vous savez quoi? Ça me fait peur.  J’ai peur de perdre du poids. Je me dit que je ne perd pas je retrouve. Je retrouve le poids d’avant les grossesses. Mais si je n’ai pas mon obésité pour me démarquer, pour être différente, j’ai quoi?

Je deviens une mère au foyer comme les autres? De celles qui ressemble à tout se qu’on peur voire dans les films, les séries? Obsédée par son poids? Dans la moyenne? Là je suis hors norme, j’ai une différence, on me remarque. Mais si je n’es plus ça, j’ai quoi?

Oui pour moi perdre du poids est une angoisse.

A la fois j’ai envie d’être belle comme avant

Copie de Lisenn

le jour de mes 22 ans

Et à la fois j’ai peur.

Peur de quoi? ça mystère.

Insomnie

IMG_20130805_055913

J’avais souvent des insomnies étant plus jeune. Mais depuis que j’ai eut les enfants, je n’en avait pas refait. Enfin si mais pour de bonnes raisons, bébés qui ne dorment pas, rage de dents etc…

Mais là j’en est fait une sans raison. Bon oui j’ai eut mal aux dents mais un ibuprofène et ça allait. Non là je n’est pas dormis c’est tout. Une nuit qui va de 7h30 du matin à 9h, ce n’est pas assez! Surtout quand les enfants l’après midi refusent de faire une sieste!

Fils 2

Je vous es parle de mon grand mais faut que je vous parle de mon petit aussi.

J’en parle moins par ce qu’il fait moins parle de lui! Il est plus calme, plus sage, plus silencieux.  Plus petit aussi, peut être qu’il changera en grandissant.

Lui on l’a voulut. Je suis passée cette fois si par toutes les étapes : désir de bébé, essais, échec, et enfin, réussite. Avec le joli + sur le test!!! Je ne vais pas vous mentir ça a dut prendre 3 ou 4 mois je ne sais plus.

Mais j’avais quand même des doutes. Je voulais se 2eme enfant, par contre je ne voulais pas revivre cette grossesse, je rêvais encore, naïve que je suis, a une grossesse idéal. Le bébé pioche dans les réserves et du coup la maman perd du poids, le joli ventre bien rond, pas de rétention d’eau etc… Par ce que oui en étant une future maman obèse notre ventre c’est pas ça hein

jolie grossesse

Ça c’est mon rêve! Inaccessible bien sur.

Moi je ressemble plutôt a ça :

grosse grossesse

Dure dure devant le miroir.

Sinon la grossesse en elle même ne sait pas trop mal passé. J’ai eut des hauts et des bas bien sur. J’ai pris du poids très vite a cause de la rétention d’eau, mais au final ça allait, Mon médecin traitant qui me suivait était très cool. Et en plus j’allais voire une psy du coup si j’avais un soucis je pouvais tout lui raconter. Comme la fois ou je trouvais que je n’avais pas trop pris de poids, mais qu’au final plus 8kg je crois sur la balance. La j’ai fait une énorme poussée d’hypertension, mais elle est redescendu aussi vite. Même si le médecin a eut très peur. Après il me rassurais a chaque fois et ça allait. Mais bon ayant déjà fait l’expérience d’un accouchement 1mois en avance, sans rien de prêt, je voulais que tout soit prêt un mois avant le terme. Même ma valise de maternité était prête.

Et mon intuition était bonne. J’ai dut me faire suivre a la clinique pour le rendez vous du 7eme mois comme toute les futures mamans suivit en ville. Où là ma tension n’est ps du tout redescendu. Du coup j’ai dut revenir pour faire un enregistrement de tension, en hôpital de jour. Bien sur a un horaire incompatible avec le travail du papa. Heureusement qu’a l’époque mes beaux parents habitaient dans la même ville que la clinique, du coup j’ai pu dormir chez eux avec mon grand. Car non je n’est pas le permis et de toute façon il me fallait bien le faire garder. Je suis donc partit le matin, sans trop appréhension, je me souviens encore que mon grand ne voulais pas me laisser partir et que je suis partit en lui disant « ne t’inquiète ps, je ne part pas longtemps, je reviens tout à l’heure ». Rien que de l’écrire j’ai une boule dans la gorge et mon ventre qui se sert. Je m’en voudrais toute ma vie de lui avoir dit ça. Car bien sur je ne suis pas revenu. Et non! Ils ont voulut me garder car même au repos ma tension ne descendait pas. Je ne sais plus a combien elle était par contre. Obligée d’appeler le papa pour qu’il aille me chercher se d’on j’aurais besoins. Mais moi tout se que j’avais en tête c’est mon bonhomme chez mes beaux parents qui m’attendais. Il a fallut que je les appels eux aussi. Dure dure’. Mais je crois que je ne pleurait pas, je ne réalisais pas en fait.

Je suis restée 2 nuits je crois, et a cause de mon insistance ils ont finit par me laisser sortir avec des médicaments et une infirmière qui devait passer prendre ma tension.  Mon grand était toujours chez ses grands parents au bord de la mer dans leurs maison de campagne en plein mois d’aout. Je ne sais plus mais je crois que j’ai passé une nuit chez moi. L’infirmière est passé le matin ou en début d’après midi et ma tension était mauvaise, mais comme j’avais fait un bon de 10m en entendant la sonnette elle a préféré attendre un peu et repasser. Quand elle est revenu ma tension n’était pas meilleur, du coup elle avait appelé l’hôpital et je devais y retourner. Entre temps mes beaux parents m’avaient ramener mon fils, on a dut les rappeler in extremis pour qu’ils reviennent le chercher, Et là par contre on a pleuré tout les 2 voir tout les 3, et l je me suis vraiment sentit mal! J’avais l’impression d’abandonner mon fils. Et je ne savais même pas se que mes beaux parents pouvaient bien raconter sur moi a mon fils. J’ai sus par la suite qu’ils lui disaient que j’étais mieux a l’hôpital. Mieux là qu’avec lui?  Non mais qu’elle horreur de dire ça a un petit garçon très sensible qui ne comprend pas trop se qu’il se passe!

Bon au moins cette fois si ils ont été direct : quand vous ressortirez vous aurez votre bébé dans les bras. Au moins c’est clair!

Avant de retrouver une chambre je suis de nouveau passé par les urgences, et là je me suis dit que j’avais de la chance au final, au moins moi c’était pas douloureux! Car dans le box a côte de moi il y avait une femme qui avait un calcul rénal! Le sage femme le lendemain me l’a montre, il faisait la taille d’un gravier!

Dans la nuit je n’allais pas bien du tout du coup le lendemain la psy du service est venu me voire ça m’a fait du bien de lui parler. Les jours se suivaient et se ressemblaient… Sauf qu’un sage femme ne faisaient pas l’enregistrement de tension et de monitoring en même temps et j’avais remarqué qu’avec lui ma tension était plus basse.  Et quand je l’ai signalé tout le monde après faisait comme lui. J’ai vraiment aimé que se que je dise soit pris en compte. De même que les sages femmes étaient très patientes même si bébé jouait à cache cache avec le capteur du monito! Elles restaient là a le tenir et a me tenir compagnie. De la compagnie j’en avait la journée, mon chéri quand il pouvait, une de mes sœurs et des copines!

Quand j’ai sus que ma tension était vraiment trop fluctuante et que du coup je serais déclenchée a 37SA j’ai demandé a faire la maturation du col par acupuncture. Est ce que ça a vraiment fonctionner je ne sais pas. Par contre j’ai eut tellement de contractions dans la nuit que la sage femme de garde a cru que j’allais accoucher! Mais non.

Donc j’ai été déclenchée le 8 septembre 2011. La première méthode n’a pas fait grand chose, a part des contractions qui ne servaient a rien. J’ai eut des contractions bien douloureuse pour rien toute la journée. Le soir j’ai eut une piqure d’un dérivée de morphine pour que je puisse dormir. Oh j’ai bien dormi!!!! Du coup le lendemain je suis redescendu en salle de naissance et quand j’arrive 2 sages femmes que je connais sont là

– Justement on parlait de vous

– Comme de toute les femmes qui doivent accoucher non?

– Ah non vous on vous connait, on se battais pour vous avoir.

C’est con mais ça fait chaud au cœur. Et du coup celle qui a gagné c’est celle qui m’avais fait l’acupuncture. Et que j’aimais bien. Et je ne regrette pas. Autant la péridural m’avait été imposée pour le premier autant là je lui est dit de suite que si possible j’aimerais autant m’en passer, elle a fait une mou dubitative et m’a dit ok mais je sort se qu’il faut quand même au cas où. Et elle a bien fait! C’est hyper douloureux car ça va super vite.

Après examen gyneco, pause de la perf a 10h, rupture de la poche des eaux a 11h, a 12-13h péridural.

Et comme toujours anesthésiste de merde! Elle arrive, pause son iphone et dit a mon chéri de sortir. Sauf que moi là je suis en pleine contraction hyyyyper douloureuse, du coup je suis a la limite de l’hyper ventilation, et je tiens la main de mon chéri plus par reflex, pour ne pas sombrer qu’autre chose, et l’autre elle s’énerve! Je voudrais bien la voire a ma place… Je me suis vraiment demandé si elle avait déjà accouché!

Peut être car après elle était douce souriante et gentille. Peut être qu’elle voyais juste que je souffrais et qu’elle voulait me soulager? Je ne saurais sans doute jamais. En tout cas la sage femme a eut la même opinion que moi sur le moment. Vers 14h la sage femme reviens m’examine et dit qu’elle a le temps d’aller manger et qu’après se sera bon. Elle part, je change de position et la je sent bébé qui descend direct dans le bassin. Et là heureusement que l’aide soignante était là! Je peut lui dire direct que c’est pour là, maintenant, tout de suite! Elle ne le croit pas et devant mon insistance ouvre la porte et crie « Claude! » (la sage femme) elle fait demi tour et en 20 seconde on tout préparé, je pousse 2 fois et bébé est là! Oui oui je le jure! Claude me dit même d’arrêter de pousser c’est bon il est là.

Mais se petit bonhomme surprend tout le monde! Il ressemble a un vrai prématuré. Tout blanc de vernix, tout bleu en dessous et plein de cheveux noir. Moi je le trouve moins beau que son frère.  Et chose surprenante son cordon est tellement court qu’elles sont obligées de le couper avant de pouvoir me donner mon bébé. En plus il devait être grand et gros il ne faisait « que » 49cm pour 3kg300.  L’aide soignante voulais le mettre sous la lampe chauffante pour le réchauffer, mais la sage femme lui a dit de le mettre contre moi vu que j’avais toujours chaud! Mais elles ont dut après plusieurs minutes de réflexion le prendre pour lui aspirer se qu’il avait dans le nez car il respirait mal.

Et moi dans tout ça j’ai eut une toute petite déchirure de rien du tout mais j’ai dut avoir une anesthésie locale pour la recoudre.

Ma tension est revenu a la normal directement et elle n’est même pas montée très haut pendant l’accouchement.

Voilà!

Mise A Jour

Suite à une remarque de ma petite soeur. Je tiens à dire qu’elle est arrivé 9 jours avant la naissance du bébé et elle à dut coup pris soins de mon grand et de mon chéri! Elle est resté jusqu’à la fin du mois pour nous aider! Et je tiens à lui dire merci d’avoir pris le temps de me donner un coup de main! Je ne sais pas comment j’aurais fait sans elle.